SALON DE  LUTHERIE


LES EXPOSANTS en 2019

JEAN BAUDOIN et ses tambourins à cordes

"Je vous propose de vous faire bénéficier de plus 40 ans d'expérience en tant que fabricant et musicien professionnel. Depuis toujours j'ai cherché à donner du caractère à mes créations. Tous mes instruments sont uniques et reflètent au mieux la personnalité de leur futur propriétaire. De tous temps les musiciens de ma région ont traduit sur leur instrument ce qui faisait leur identité. Je ne fais, par ma démarche, que perpétuer cette tradition ancestrale. Je ne cherche pas spécialement à copier mais, le plus souvent, à m'inspirer des motifs traditionnels d'ici et d'ailleurs. Avant de commencer à fabriquer l'instrument, j'étudie les désidératas du futur acquéreur et, en concertation avec lui, je fais des propositions ou j'examine les siennes. C'est comme cela que j'ai été amené à créer des instruments « actuels », s'écartant résolument des formes traditionnelles ou classiques"

http://www.jeanbaudoin.com/

 

 

PHILIPPE MOUSNIER et ses vielles à roue.

Facteur de vielles acoustiques et électro-acoustiques soprano, alto, ténor depuis plus de 30 ans, et toujours en recherche d'innovations pour que l'instrument s'adapte au style de musique ou aux désirs des musiciens. De nombreux modèles ornementés naissent ainsi au fil des ans dans un petit coin du Périgord vert. Vielles aux lignes futuristes et épurées, qui bourdonneront sur du trad comme sur du rock.

http://philippe.mousnier.free.fr

 

 

CHRISTOPHE VILLEVEYGOUX "Albus DRACO"et ses vielles à roue

Je me suis formé à la construction de vielle à roue auprès du luthier Philippe Mousnier. Partageant une bonne part de ses points de vue j'ai repris certaines de ces techniques comme les « claviers feutres » ou la « roue mobile » (mise au point avec Romain Baudoin).
Je cherche à produire des instruments confortables, avec un son chaud et tenu, défini et circonscrit si possible tout en évitant certains bruits « parasites » qui font pourtant parfois le plaisir de certains instrumentistes.
De la même manière je traite généralement l'amplification des vielles électriques et électroacoustiques de façon assez radicale avec l'utilisation de micros électromagnétiques . Le son ainsi obtenu sur les vielles est finalement assez proche du son naturel. D'autre part chaque micro capte sa source de façon indépendante ce qui limite au maximum l'effet des cordes voisines permettant ainsi le mixage le plus propre possible.
Je privilégie pour ma lutherie l'utilisation de bois locaux (Périgord et régions limitrophes) dont je garde généralement l'aspect naturel.

http://www.albusdraco.com/

 

GILLES FONTESPIS-LOSTE, ses guitares et ses tambourins à cordes.

Depuis que j'ai créé mon atelier à Pau (Pyrénées-Atlantiques) en 1986, je me suis toujours consacré aux instruments de musique à cordes pincées. Que ce soit pour la fabrication, la réparation, l’entretien, les réglages ou même l’amplification ou la personnalisation de votre instrument, toute mon expérience, acquise en 35 ans de lutherie sera mise en œuvre pour votre entière satisfaction.

Depuis plus de 20 ans je me suis également spécialisé dans la fabrication et l’évolution du tambourin à cordes, instrument à cordes frappées traditionnel des Pyrénées.

Fidèle à ma passion pour l’enseignement j’ai créé un tambourin à cordes d’étude pour enfants.

http://guitares-fontespis.fr/

Ass COZIAN SAINTORENS, bohas et caremères

Pour répondre à une demande importante de fabrication d'instruments, grâce à un développement de la pratique instrumentale de la Cornemuse Landaise, Annie et Yan COZIAN, Ghislaine et Jean Paul SAINTORENS ont créé une Association dans les LANDES. L'Association Cozian Saintorens Création.

Nous nous sommes volontairement spécialisés dans la fabrication de la boha.

La gamme va de la boha dite "à 5 trous" jusqu’aux instruments possédant des trous alternatifs et des bourdons supplémentaires.

En conjuguant plusieurs technologies et en combinant des matériaux traditionnels et modernes, nous avons voulu apporter la plus grande fiabilité aux instruments. Il nous semble indispensable de proposer des cornemuses adaptées aux exigences des musiciens du XXIème siècle. Nous avons également réhabilité la caremère.

https://www.cozian-saintorens.com/

SERGE CLADERES, ses flûtes et tambourins à cordes en boyau

 Formé par Michel Verdière et Jasqueish Roth dans l’art de la fabrication de flûtes et tambourins, Serge Cladères est installé à Montfort en Cahlosse depuis 2009.

 

Passionné, il a poursuivi des recherches sur la sonorité et les différents timbres que peut offrir le tambourin à cordes, ce qui l’a amené à adapter son travail en fonction du timbre recherché par le musicien, tant dans la musique médiévale, baroque, que traditionnelle. L’instrument peut être sonorisé, et agrémenté d’ornements en nacre.

 

Ses tambourins ont la particularité d’être munis de cordes en boyaux de mouton, qu’il fabrique artisanalement.

 

Dernier né de ses créations, le vibracorde, évolution du tambourin à cordes, qui permet un jeu plus varié.

https://www.sergecladeres.fr/accueil-home/pr%C3%A9sentation/

 

CLAUDE GIRARD, ses hautbois et ses cornemuses

L'association Bois et Cornemuses s'est constituée autour de la collection de Claude Girard, facteur d'instruments à vent anciens.

"La coopération entre la fabrication d'instruments et Bois et Cornemuses permet à travers différentes activités d'aider à la découverte des intervalles constituant une gamme musicale antérieure à celle de notre système actuel.

Bois et Cornemuses présente une démarche liée à la réflexion et à la réalisation en atelier,. Cette démarche liée au patrimoine  à transmettre, s'incarne par des actions pédagogiques de terrain. Patrimoine français et européen, elle peut ouvrir sur l'interprétation des musiques ethniques. A travers les intervalles musicaux, la géométrie guide nos pas. Le cercle ou la sphère, base de la géométrie,  produit de la gravitation, gère l'univers et génère les phénomènes physiques qui nous entourent. ". Claude Girard.

http://www.boisetcornemuses.com/

 

 

 le CDMDT 65

Le tout jeune CDMDT 65 a ouvert ses portes à IBOS, 65420, en septembre 2018.
Il  a pour vocation la transmission orale du chant, de la pratique instrumentale et de la danse de la tradition Gasconne.
Le parcours de l’élève est constitué  d’un cours de sa spécialité et  d’un cours de pratique collective regroupant chanteurs, instrumentistes et danseurs autour d’un répertoire commun.
L’articulation de ces 2 aspects de formation est fondamental car elle permet à l’élève, à travers des moments de rencontres et d’échange, de consolider sa pratique et de s’approprier la culture musicale gasconne dans sa globalité.
L'équipe du CDMDT 65 sera présente sous le chapiteau des luthiers durant le festival  pour tout renseignement ou inscription pour 2019/2020.

 

 

DAHU Collectif

Le collectif Dahu a pour vocation de rassembler et promouvoir des artistes, principalement musiciens,  qui participent à l'évolution de la culture populaire en territoire Gascon et Pyrénéens.

 

Musique à danser, arts de la scène, animations, contes, ... Toute une diversité de moyens d'expressions pour ces artistes, véritables acteurs de leur(s) culture(s) et de leur(s) territoire(s) :

"La tradition, ce n'est pas des cendres que l'on conserve, mais bien des braises que l'on entretient"

DAHU vous offre les clefs de la culture gasco-pyrénéenne grâce aux professionnels de notre Collectif.

http://www.dahucollectif.com/